Quel style de pêche pour mieux respecter l’environnement ?

pêcheurs

La pêche est l’une des activités les plus pratiquées au monde. Elle est exercée aussi bien par les entreprises que par les particuliers. Afin d’obtenir de bons rendements, différents styles et techniques de pêche sont utilisés par les pêcheurs. Parmi ces styles de pêche, certains se révèlent écologiques et protègent l’environnement. Par contre, d’autres présentent des dangers pour ce dernier. Quel style de pêche alors adopter pour la préservation de l’environnement ? Découvrez la réponse à cette préoccupation dans cet article.

La pêche sélective : un style de pêche respectueux de l’environnement

La pêche sélective désigne un style de pêche recourant à des techniques et engins qui permettent de capturer des espèces de poissons précises. Elle est opposée à d’autres techniques de pêche comme le chalutage en eaux profondes qui causent de sérieux dégâts dans les fonds marins.

Les avantages de la pêche sélective pour l’environnement

La pêche sélective n’est pas en tout point bonne pour l’environnement. Mais lorsqu’elle est pratiquée dans les règles de l’art et conformément aux recommandations des experts, elle contribue de façon considérable à sa protection. Comme mentionné ci-dessus, la pêche sélective permet de pêcher des espèces déterminées. Le pêcheur peut ainsi décider de la taille et de l’âge du poisson qu’il souhaite remonter avec son filet. Cette technique de pêche limite également les prises accessoires, ce qui participe à la protection des différentes espèces. En effet, des études ont révélé que lorsque des espèces non désirées ou sans grande valeur économique sont remontées par les filets, de nombreux pêcheurs ne les remettent plus à l’eau. Ils sélectionnent les poissons qui les intéressent et se débarrassent du reste. Une telle pratique favorise l’appauvrissement inutile des eaux. Bien que sélective, si la pêche est trop intensive, elle favorisera également l’appauvrissement des eaux en ressources halieutiques.

Le prélèvement équilibré : un nouveau style de pêche émergeant

La pêche sélective, malgré ses nombreux points positifs pour la préservation de l’environnement, présente quelques inconvénients. À l’issue de diverses recherches, des scientifiques ont alors proposé le prélèvement équilibré comme un style de pêche respectueux de l’environnement. De quoi s’agit-il concrètement ? Le prélèvement équilibré tend à créer un équilibre entre pêche et biomasse. L’idée contenue dans cette technique est d’amener les pêcheurs à pêcher de façon équitable les différentes espèces qui vivent dans les eaux. Selon ces scientifiques, le fait que les pêcheurs aient la possibilité de capturer uniquement une espèce déterminée peut causer la disparition progressive de cette espèce. Mais, grâce à la technique du prélèvement équilibré, toutes les espèces sont protégées, ce qui contribue à la protection des ressources halieutiques. À l’instar de toute technique de pêche, celle du prélèvement équilibré présente aussi quelques inconvénients.

Les techniques manuelles de pêche

Les différentes techniques de pêche ci-dessus présentées sont pour la plupart du temps mises en œuvre grâce à des engins. Du point de vue du respect de l’environnement, les styles de pêche manuels occupent une place de choix. En effet, avec ces techniques, le pêcheur se sert généralement d’un hameçon ou canne à pêche. Aucun engin n’est utilisé, ce qui se révèle assez écologique.

Article rédigé en collaboration avec Pêcher Malin, spécialiste de la pêche à la carpe.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*