Zoom sur le chanvre biologique

chanvre

Le chanvre est enfin de retour dans le monde, et tout particulièrement en Europe, et en France. Culture ancestrale atteignant 170 000 hectares de cultivar au 19ème siècle dans l’Hexagone, ce dernier avait progressivement disparu pour laisser place aux industries du béton, du coton et du plastique.

Le retour du chanvre biologique

Remis au goût du jour pour ses qualités naturelles proposant une multitude d’utilisation, il devient une des cultures en vogue des agriculteurs bio. Poussé par la mode du développement durable et du bien-être naturel, le chanvre se voit désormais dans le feu des projecteurs dans différents domaines.

Issu de la famille des Cannabinacées, le chanvre industriel est un cousin du Cannabis, mais diffère totalement de par son aspect physique, son contenu et son utilisation.

En effet, il est très grand, longiligne, et propose des internoeuds très espacés. Grâce à une densité de culture importante, de l’ordre de 200 plantes au mètre ², le chanvre nécessite très peu d’eau et est très productif.

Totalement légal en Europe, la France se voit positionné en tête des producteurs de chanvre dans notre continent. Trusté par la production chinoise, américaine et canadienne, la production de chanvre biologique est désormais en croissance exponentielle.

Comment utilise-t-on le chanvre biologique industriel ?

On utilise le chanvre biologique industriel pour ses graines et ses tiges, depuis la nuit des temps.

Des traces de son utilisation remontent à – 8000 avant JC, dans des populations chinoises.  C’est une des premières plantes domestiquée par l’homme, qui l’a accompagné tout au long de sa vie.

De la première bible de Gutenberg imprimée sur un papier de chanvre, qui fut d’ailleurs utilisé jusqu’au 20ème siècle, en passant par les cordes du bateau de Christophe Colomb, ou encore les vêtements des poilus dans les tranchés, ce dernier possède de nombreux usages reconnus.

Son potentiel industriel est vaste : fil, ficelle, tissus, papiers, matériaux de construction, carburant, plastique, alimentation, médicament, etc…

Ses tiges peuvent être utilisées pour les cordages, les fils et les tissus, le papier, le tissage, l’élevage et l’agriculture comme pour les litières, le transport avec la première voiture de Ford en 1940, ou encore la construction et l’isolation thermique.

Ses graines, elles, peuvent être utilisées pour son apport nutritif remarquable, sous forme d’huile végétale par exemple, ou encore de protéine, etc… Mais encore dans la farine, les boissons, l’alimentation animale, et bien d’autres secteurs. Des boutiques comme Hexagone Vert proposent ainsi de nombreux produits qui utilisent les qualités nutritives du chanvre.

Est-il vraiment biologique ?

Le chanvre cultivé en Europe est en général biologique. En effet, c’est un des rares végétaux qui ne nécessite que très peu d’apport, et pas du tout de pesticides ou autres agents nocifs et chimiques. La quasi-totalité des cultivars européens sont biologiques. Cependant, dans certains pays, comme la Chine, certains produits peuvent être utilisés pour booster sa croissance, de façon non naturelle.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*