Le riz : un aliment millénaire incontournable

rizière

Il est dans toutes les cuisines, à côté des paquets de pâtes. On s’en sert pour accompagner les viandes et légumes en tant que féculent. Il est tellement présent dans nos assiettes qu’on finit même par l’oublier. Pourtant, ce mets présente de nombreuses caractéristiques étonnantes. Voici le riz comme vous ne l’avez jamais vu.

Le riz à toutes les sauces

Le riz est un aliment protéiforme. On peut le préparer de multiples manières différentes. Sa texture lui permet d’être soit craquant, soit moelleux. Résultat, il peut aussi bien accompagner des plats chauds, froids et des mets tendres ou plutôt durs.

Le grand classique c’est de le servir en accompagnement d’une viande ou d’un poisson. Mais il peut aussi être au cœur de son plat dans le cas du risotto par exemple.

Mieux, il peut aussi être réellement cuisiné, grâce à des plats comme le riz au lait bio ou le gâteau de riz.

Mais alors, de quoi est-il constitué pour avoir autant de caractéristiques ?

Qu’est-ce que le riz ?

Le riz est une céréale. Avant donc d’être le grain blanc que tout le monde connait, c’est une plante qui pousse dans les milieux humides sur une hauteur allant de 1 à 5 mètres environ. A la récolte, on la taille et on en retire le fruit qui est maintenu sous une petite « peau » appelée glumelle.

Après la récolte, on peut lui faire subir différentes transformations avant sa commercialisation. Par exemple, en maintenant les glumelles, on obtient du riz complet. Ensuite, d’autres traitements consistent à maintenir ou conserver certaines parties autour du grain, à le chauffer ou à le blanchir.

Les origines de cet aliment

Le riz nous vient d’Asie. Il rencontre aujourd’hui une très grande popularité à l’échelle mondiale. Ce n’est rien de moins que la première source d’énergie alimentaire mondiale et la 2nde production d’aliments en termes de tonnage après le maïs.

Il fait l’objet d’un franc succès en Asie et en Afrique, notamment en Chine, en Inde et au Japon.

Ces territoires ont, il y a déjà 10 000 ans, commencé la culture du riz en développant au fil des siècle une méthode singulière et développer pour maximiser les récoltes.

Le mode de récolte le plus connu est la rizière, un champ volontairement inondé pour favoriser le rendement.

L’Asie profite des moussons qui viennent irriguer des collines sur lesquelles sont installées des rizières en balcon. L’eau s’écoule le long de pente pour irriguer les champs du haut jusqu’en bas.

Quelques anecdotes sur le riz

Tout le monde connait les sushis, ce plat à base de poisson et de riz. Lorsqu’il a été inventé, le rôle du riz n’était pas d’être mangé sur le plat. Il servait uniquement à fermenter le poisson et on s’en débarrassait ensuite. Un courageux gouteur s’est un jour rendu compte que c’était appétissant.

La rizière n’est pas obligatoire. Le riz n’est pas comme le roseau et pousse parfaitement sur la terre ferme.

On a longtemps utilisé des canards dans les rizières pour éliminer un certain nombre de virus et de bactéries.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*