Une solution qui favorise les circuits courts pour les producteurs

fruits-legumes

Les circuits courts ont été lancés avec comme finalité de permettre aux producteurs, agriculteurs out tout fabricant de pouvoir moduler leur activité agraire. Ces circuits sont devenus une option viable en raison de la demande croissante de la population pour ce type de solution d’achat. Les consommateurs devenant chaque fois plus exigeant quand à la qualité des produits de terroir, de tradition, d’authenticité recherchent aussi une proximité avec les producteurs qui aura comme finalité plus de fraîcheur, d’innovation et de propriété nourrissante des productions achetés et aussi la certitude de l’origine des produits. Dans le cadre de son optique de développement régional, le CC permet de stimuler la consommation de produits locaux. Sur le plan des possibilités, le recours à ce type de vente est considéré comme élevé car, au-delà de la création de valeur pour le producteur, son utilisation entraîne des économies dans d’autres maillons de la filière (transport, ventes sur Internet) et confère une valorisation des ressources immatérielles (marque, attaches au territoire, qualité..).

Avantages et inconvénients du circuit court

Avantages du circuit court

1. Renforcement du contact avec le client : le CC rapproche les producteurs et les consommateurs. L’objectif consiste à faire connaître tous les bénéfices de chaque produit, de faire connaître votre métier. Le consommateur se montre infiniment plus confiant au moment de penser à se procurer un produit dont il sait exactement l’origine.

2. Disponibilité de méthodes de partenariat : Pour les personnes qui redoutent de se lancer seules, il existe des points de vente communautaires offrant la possibilité de vendre librement des produits sans investissement dans des locaux et sans devoir être sur place au moment de la vente.

Inconvénients du circuit court :

1. Des règles rigoureuses : normes sanitaires, procédure de délivrance des autorisations… Beaucoup de règles doivent être observées sous peine de se voir infliger des sanctions.

2. Les agriculteurs travaillent encore davantage : ce sont à la fois des producteurs et des marchands. Dans le cas du commerce direct, il convient de consacrer le temps requis à la vente des produits aux clients ou faire appel à des tiers pour les ventes. En plus de ce temps passé à parler et faire des ventes avec les clients, il faut s’occuper du transport, de la comptabilité, de l’élaboration des produits…

Pourquoi utiliser le CC de Locka ?

Les casiers de Locka permettent aux consommateurs de ne pas devoir se déplacer à plusieurs endroits pour faire les courses, ce qui fait d’eux un atout majeur pour augmenter les ventes.

Beaucoup de consommateurs n’ont pas le temps de se déplacer chez le producteurs, que ce soit par mobilité ou par horaires, ce qui fait des casiers un ami incontournable car les achats sont disponibles les 24 heurs du jour et tous les jours.

Les casiers de Locka sont donc non seulement un bénéfice pour les consommateurs mais aussi pour les producteurs, car ils favorisent la dynamisation du secteur agricole local, permettant aux économies locale de bourgeonner et aux consommateurs de pouvoir acheter des produits frais de proximité, où la qualité est souvent bien plus élevée que celle des produits agricoles en vente dans les grandes surfaces. De plus, le client a la confiance de savoir que ses achats sont réellement des produits récoltés peu avant la vente et non des produits qui ont passés un temps dans des chambres froides.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*